Jo le Phéno, véritable institution du quartier de la Banane (Paris, 20ème) se distingue par une signature vocale charismatique et des écrits,qui prennent le pouls de son époque et son quartier. Rap engagé sur bande-son moderne, Jo Le Phéno revient sur ce disque sur ses déboires médiatiques et ses nouvelles ambitions. Lorsque on suit ses freestyles et les clips réalisés par 420 Workshop, son fidèle acolyte, on y reconnaît aisément Moha la Squale que Jo le Phéno a toujours mis en valeur, comme dans « Vrai Chakal ». En 2017, Jo et Moha posent ensemble sur le freestyle « La Rue ». Jo le Phéno, en parallèle, paye sa prise de parole correctement politique avec les déboires médiatiques et juridiques dont son clip « Bavure » a fait l’objet. La sortie de cet album est pour Jo une victoire personnelle et il ouvre cette nouvelle décennie sous les meilleurs auspices en délivrant un album avec des morceaux offrant un large spectre d’influences musicales. Habitué à faire la part belle aux préoccupations sociales de son temps, Jo nous embarque avec le deuxième extrait mis en image de son album « L’Hollandais», dans les coulisses d’une jeune entreprise qui ne connaîtra assurément jamais la crise. Cet engagement sans concession qu’il porte depuis le début de sa carrière lui a permis d’aboutir à ce premier album.

Découvre « L’hollandais », le nouveau clip de Jo Le Phéno !

Découvre « Ma part », le nouveau clip de Jo Le Phéno !

 

Leave A Comment